Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 23:55
Photos interdites à Magnani Rocca et à la chartreuse de Pavie. 24 et 25 mai 2013
Photos interdites à Magnani Rocca et à la chartreuse de Pavie. 24 et 25 mai 2013

Nous avons quitté Parme, nous poursuivons notre retour vers la France. En chemin, nous faisons un détour pour visiter la Fondation Magnani Rocca. Dans un beau parc, cet élégant bâtiment recèle nombre d’œuvres d’art qui méritent le coup d’œil. Attention! D’œil seulement, pas d’objectif, parce que la photo y est interdite. Comment, alors, faire profiter mes lecteurs de ce que j’ai vu? Malgré mon envie de conseiller le boycott en raison de cette interdiction absurde, je ne peux que recommander la visite pour qui veut se régaler les yeux… Mais je ne commenterai rien de plus.

Photos interdites à Magnani Rocca et à la chartreuse de Pavie. 24 et 25 mai 2013

Puisqu’il est permis de se promener dans le parc et d’y prendre des photos, j’ai quand même pu faire celle-ci de ce beau paon blanc. Il semble ne pas m’avoir vu opérer, sans quoi peut-être m’aurait-il opposé son droit à l’image? Peut-être, découvrant la publication de cet article, va-t-il m’intimer l’ordre de supprimer sa photo sous peine de poursuites judiciaires? Car avec de tels maîtres, il est à bonne école.

Photos interdites à Magnani Rocca et à la chartreuse de Pavie. 24 et 25 mai 2013

Bon, tant pis, poursuivons notre route vers Pavie. Nous arrivons trop tard pour la visite de la chartreuse, mais la municipalité a prévu un vaste parking qui accueille pour la nuit les camping-cars. Cela commence donc très bien. Nous faisons une petite promenade dans la nature environnante au clair de lune. Il fait doux, il fait sec, ce que nous voyons est attrayant. Le soir est tombé, la nuit est arrivée, nous continuons notre promenade pendant un bon moment avant de regagner le camping-car et notre lit.

Photos interdites à Magnani Rocca et à la chartreuse de Pavie. 24 et 25 mai 2013
Photos interdites à Magnani Rocca et à la chartreuse de Pavie. 24 et 25 mai 2013

Après une bonne nuit, nous nous régalons à l’avance à l’idée de la visite de cette chartreuse si réputée. Certes, de Ravenne à Turin, ce n’est pas sur la route, mais il est évident que cela en vaut la peine. Déjà, de l’extérieur, elle promet.

Photos interdites à Magnani Rocca et à la chartreuse de Pavie. 24 et 25 mai 2013

Hélas, trois fois hélas, je crois que les Chartreux ont été mordus par les responsables de Magnani Rocca, qui leur ont transmis ce virus incurable: NO PHOTO!!! Pas de photo, aucune photo. Même de l’extérieur. Tant pis, je publie quand même celle-ci, prise en fraude. En général, je ne prends pas de photos interdites, parce que je ne veux pas prendre le risque de me faire traiter comme un garnement en train de défier l’autorité, je déteste cela. Ou, si je pense pouvoir quand même prendre ma photo en cachette, je ne la publie pas. Mais ici, je suis tellement excédé par ces interdictions absurdes (est-ce Dieu qui ne veut pas que l’on dévoile ses résidences? Ou est-ce l’architecte qui, mort depuis moins de soixante-dix ans, a encore des droits sur son œuvre? Cette stupidité m’horripile) que je publie quand même cette photo où l’on voit que même la météo est mécontente.

 

Deux mots d’histoire cependant. En 1390, Caterina Visconti est enceinte. Envisageant le cas où elle mourrait lors de l’accouchement ou de ses suites, circonstance hélas courante à l’époque, elle demande à son mari, Gian Galeazzo, duc de Milan et Seigneur de Sienne, de construire un monastère pour des moines chartreux du côté de Pavie. Et, effectivement, elle meurt. On a conservé les actes notariés par lesquels, en 1393, Gian Galeazzo transmet de l’argent à l’ordre des Chartreux. La première pierre est posée en 1396. Tantôt ralentis, tantôt accélérés, les travaux ont duré longtemps. En 1473, on s’attaque à la réalisation de la façade que je montre ci-dessus. Elle n’est toujours pas terminée lorsque, en 1494, Ludovic le More fait visiter le monastère au roi de France Charles VIII. Enfin, en 1497, l’église est consacrée. Les travaux de bâtiments annexes, d’aménagement intérieur et de décoration se poursuivront jusqu’à la deuxième moitié du seizième siècle.

 

M’avouant incapable de commenter les merveilles intérieures si je ne peux les montrer, je suis contraint de mettre ici le point final, avant de reprendre la route pour Turin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche