Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 23:55

Nous sommes sur Paris en ce quatorze juillet. Nous ne devons pas manquer la Fête Nationale. Où nous placer? Sur les Champs-Élysées la foule est si dense que nous serons en dixième ligne et ne verrons rien, parce que nous ne sommes pas allés faire le pied de grue en première ligne depuis l’aurore. Nous optons pour la rue de Rivoli, sachant qu’arrivés à la Concorde la moitié de ceux qui ont participé au défilé partent vers le boulevard Saint-Germain, et l’autre moitié vers la rue de Rivoli.

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013
Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Je fais l’impasse sur toutes les troupes à pied. Voici les gendarmes motocyclistes. Ils font beaucoup pour notre sécurité et je les respecte, mais c’est le comportement de la foule qui m’étonne. En effet, toutes les personnes que je connais pestent contre leur présence derrière les radars, et le quatorze juillet leur passage soulève de grandes vagues d’applaudissements enthousiastes!

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Je ne sais pas qui je vois ici. En effet ces hommes en uniforme ne marchent pas au pas et traversent la rue vers la place de la Concorde, à l’inverse du défilé. Étonnant.

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Je ne commenterai pas les images que je montre. En effet, quand on est chez soi devant l’écran de télévision, on bénéficie du commentaire et des explications du journaliste qui tient le micro. Même s’il n’y connaît rien et confond un pompier avec un légionnaire, il a entre les mains un document où il trouve tout ce qu’il y a à savoir et à dire. Mais quand on est sur place, et à moins de se visser dans l’oreille l’écouteur du smartphone connecté, il faut se débrouiller pour comprendre ce que l’on voit. Et comme je ne connais pas la marque de ce VAB ni ses caractéristiques, je ne m’avancerai pas.

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Ici, je peux lire sur ce gros blindé motorisé la marque Renault. Voilà donc une information. Mais pour en dire plus… J’ai fait mon service militaire sur AMX13 VTT. Il y avait aussi des AMX13 canon et des AMX30. C’était l’époque où apparaissaient, pour remplacer les “13”, les nouveaux AMX10, tout le matériel étant mécanisé (sur chenilles). Les motorisés (sur roues), connais pas.

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Et cela, qu’est-ce que c’est? J’ai bien l’impression que ce n’est pas un char, je dirais plutôt un canon autoporté, mais sous toutes réserves, car en fait je n’en sais rien.

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Celui-là, en revanche (il est estampillé Renault, et d’ailleurs je reconnais le modèle de l’autre), je vois bien son usage: il est équipé de paniers pour rapporter ses emplettes du supermarché, non?

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Ce lourd semi-remorque, encore une énigme. Peut-être un engin du génie? Si c’est le cas, ce qu’il transporte est peut-être un pont mobile? Je montre toutes ces photos pour l’image, puisque je ne peux rien en dire.

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Et là? Mystère (pour moi). Je vois une antenne parabolique, peut-être pour des ondes de guidage, et des tubes qui peuvent contenir des missiles. À moins que l’antenne ne soit pour regarder la télé au bivouac!

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013
Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Ah, enfin des véhicules qui permettent un commentaire un peu plus intelligent que ceux que je débite depuis le début. Les pompiers, et le médecin des pompiers. Bof, quand je dis “plus intelligent”, alors que je ne fais que répéter ce que tout le monde peut voir et comprendre, je me vante pour rien.

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Mieux vaut que je m’amuse avec la technique photographique en essayant de cadrer au téléobjectif sur des avions et de faire la mise au point alors qu’ils passent en un éclair. À tout seigneur, tout honneur, je commence par la Patrouille de France.

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013
Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Si je prends des escadrilles, comme ces bimoteurs d’abord, ces petits monomoteurs ensuite, mon zoom n’est pas au téléobjectif maximum, c’est un peu plus facile, les avions ne sortent pas trop vite du champ.

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013
Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013
Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Quant aux hélicoptères, ils se déplacent moins vite. Le premier, je ne l’identifie pas, mais les deux autres, je peux lire sur leur fuselage qu’ils appartiennent à l’armée de l’air.

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013
Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Puisque ma science militaire est limitée à ce que je peux lire sur mes photos (du moins dans leur état originel, avant que je les réduise pour publication), je peux dire que cet avion et cet hélicoptère appartiennent à la Marine Nationale. Mais j’aurais bien aimé savoir l’usage de l’hélicoptère, car sa peinture rouge, dans les combats, n’est guère discrète. Pompiers de marine?

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013
Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Ici, je peux lire sur leur fuselage que ces deux hélicoptères, un léger et un plus lourd, appartiennent tous les deux à l’Armée de Terre.

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013
Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Pas la peine de lire l’inscription, les couleurs de l’hélicoptère de ma première photo signalent qu’il appartient à la Gendarmerie nationale. Quant au second, avec ses couleurs jaune et rouge, c’est un hélicoptère de la Sécurité Civile. Il y a quelques jours, nous étions au musée du Luxembourg pour une exposition Chagall. Volaient dans les airs des chèvres vertes, des chevaux bleus. Aujourd’hui, quoique je ne sois pas capable de les identifier, je sais que parmi ces hélicoptères il y a des pumas, des gazelles et qu’ils arborent également des couleurs non conventionnelles pour ces animaux volants. Et cela pour la Fête Nationale française. Oui, vraiment, Chagall méritait bien qu’on lui accorde cette nationalité…

Fête Nationale. Dimanche 14 juillet 2013

Et voilà, c’est fini. Nous repartons. Et puis, alors que nous marchons rue Saint-Honoré, nous voyons dans le ciel des parachutistes. Ils sont encore haut dans le ciel, et cette rue assez étroite va vite les dissimuler derrière ses hauts immeubles, sans que j’aie pu imaginer l’endroit où ils vont atterrir. Place de la Concorde, au pied de l’obélisque de Louqsor? Au pied de l’Arc de Triomphe de l’Étoile? Quelque part sur les Champs-Élysées? Ou bien puisque le défilé, tant terrestre qu’aérien, est terminé, sur la terrasse du Palais de l’Élysée? J’aimerais voir cela, mais puisque je ne le peux, alors je mets le point final à cet article particulièrement creux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche