Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 23:55
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Ce que j’intitule ici “événements”, ce sont quelques activités, spectacles, sorties, observations qui ne sont pas des visites de musées, églises, châteaux, lieux historiques, ni de simples balades en ville. Par exemple, ce sera de venir au pied de la tour de l’hôtel de ville de Prague quelques instants avant que la grande aiguille atteigne le 12.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

D’abord, on peut admirer le cadran inférieur et les statues qui l’entourent. Mais cela peut se voir à n’importe quelle heure du jour.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Non, ce qui est plus remarquable, et disons: plus touristique, c’est le cadran astronomique. Il y a quelques jours, nous étions dans la cathédrale de Strasbourg, et nous en admirions l’horloge astronomique. Et aujourd’hui, à Prague, en voici une autre, tout aussi célèbre.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Le moment où l’horloge se met en marche attire bien du monde. Si l’on considère que dans la plupart des pays d’Europe la rentrée des classes a lieu entre le quinze août et le début septembre, que la reprise des adultes se coordonne bien souvent avec la rentrée des classes, et que nous sommes, au moment de ma photo, le quatorze septembre, on a du mal à imaginer ce que cela doit être en pleine saison!

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

La présentation, ici, est différente de celle de Strasbourg, les personnages apparaissent dans deux fenêtres. Reste à les identifier. Sur mes photos, je ne sais pas qui sont ceux qui apparaissent dans la fenêtre de gauche, mais à droite, avec son énorme clé du Paradis, c’est saint Pierre, et je crois que ce que l’autre, à droite sur ma seconde photo, tient en main c’est une épée, il s’agit donc de saint Paul. Mais je ne m’attarderai pas davantage ici, parce qu’il faut le voir en mouvement, et que mes photos statiques manquent d’intérêt.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Autre curiosité de Prague, le mur Lennon. En face, l’ambassade de France. Derrière le mur, les jardins des chevaliers de l’Ordre de Malte, dont il est la clôture. Il est inutile, je pense, que je parle de l’engagement pacifiste du Beatle John Lennon, de sa critique de la guerre du Vietnam, qui lui vaut pendant un temps l’interdiction de retour sur le territoire des États-Unis, etc. À l’époque, la Tchécoslovaquie subit un régime communiste dictatorial, toute expression dissidente est immédiatement réprimée de façon musclée. La population, et en particulier la jeunesse, a été traumatisée par l’intervention des chars russes au printemps 1968 pour écraser brutalement le mouvement de pourtant bien timide émancipation initié. Dans ce contexte, John Lennon est symbole de liberté et de paix. Chez les étudiants, qui sont dans leur immense majorité favorables à un changement de régime, ou tout au moins à un assouplissement, John Lennon est considéré comme un modèle, voire une idole. Mais le 8 décembre 1980, il s’écroule, frappé de quatre balles à la sortie du studio d’enregistrement. Dans ces conditions, on imagine le choc que produit cet assassinat dans le milieu estudiantin. Clandestinement, un inconnu dessine sur ce mur le visage de Lennon. Très vite, le mur devient un lieu d’expression du mécontentement et des aspirations à la liberté. Les autorités communistes, dès qu’apparaissent des graffiti qui leur déplaisent, les font effacer. De temps à autre, c’est même l’ensemble du mur qui est intégralement passé à la peinture. Mais les graffiti reviennent, dessins, slogans, jusqu’à 1989, la chute du mur de Berlin et l’émancipation des pays du Pacte de Varsovie. Depuis, le mur a toujours gardé sa vocation de surface d’expression, même si, avec les années, la politique, le pacifisme, laissent bien souvent la place à des inscriptions et des dessins qui s’éloignent de l’esprit de décembre 1980. Il n’empêche, il vaut la peine d’aller le voir.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Sur le mur de ce bistro, à gauche de l’arche de la porte, on distingue une inscription. Je la montre ensuite en gros plan. Elle indique le niveau atteint par l’eau le 14 août 2002 lors de la dramatique crue de la Vltava (Moldau). À l’époque, nous étions allés par la route en vacances chez mes beaux-parents en Biélorussie et je devais justement à ce moment-là rentrer dans la banlieue parisienne où j’étais en poste, pour préparer la rentrée. La République Tchèque n’était pas seule touchée, l’Allemagne aussi, que nous devions traverser. Les informations étaient alarmantes, le Pont Charles risquait d’être emporté, nombre de routes et d’autoroutes d’Allemagne étaient coupées. Heureusement, le Pont Charles a résisté, nous avons pu rentrer, mais je plains vraiment les riverains de ce fleuve, car j’imagine les terribles dégâts qu’ils ont dû subir, avec des rez-de-chaussée inondés jusqu’au plafond!

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Puisque nous parlons d’eau, justement voici une citerne qui porte un nom bien connu chez nous, Veolia. Je lis “Pitná voda”, et là, merveille, je comprends sans dictionnaire. “Eau potable”. L’étymologie de pit-/pot- en latin, en grec, en sanscrit exprime l’idée de boire. Et comme tchèque et russe sont deux langues slaves, on peut faire le rapprochement avec le russe voda=eau (la vodka, avec le diminutif –ka, est de la “petite eau”). Prague est une grande ville très développée, mais il faut peut-être comprendre que l’eau du robinet n’est pas potable, s’il est nécessaire de délivrer de l’eau potable par citerne roulante.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Les marionnettes tchèques sont mondialement réputées. Trois ou quatre fois déjà je suis venu à Prague, et jamais je n’y ai assisté à un spectacle de marionnettes. Cette fois-ci, nous allons combler cette lacune. Dans mon dernier article, nous avons vu que c’est à Prague que Mozart a donné la première de son opéra Don Giovanni, ou Don Juan, le 29 octobre 1787, et pour cette raison le Théâtre National des Marionnettes donne, presque chaque jour nous dit-on, une adaptation du Don Juan de Mozart. Nous avons assisté à la cinq mille quatre vingt-troisième. Une autre plaque signale que dans ce théâtre a été créée le 20 mai 1929 l’Union internationale de la marionnette (titre rédigé en français d’abord, puis en tchèque).

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Nous nous installons dans la salle. Il est dit qu’elle a été construite en 1928 en style art déco. Le spectacle que nous allons voir n’est pas donné qu’ici dans cette salle, il a été présenté dans divers pays d’Europe, d’Afrique, d’Asie, entre autres en 2010 à l’Exposition universelle de Shanghai.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Ci-dessus, je montre quelques images prises pendant le spectacle. Il est évident qu’il n’est pas question d’utiliser un flash, aussi les éclairages sont-ils peu satisfaisants pour la photo. Et comme, de plus, je ne peux joindre la merveilleuse musique de Mozart, je suis conscient que ces images sont peu significatives de ce qui se passe réellement dans le théâtre. Mais on peut constater, surtout sur la dernière de ces photos, que les manipulateurs ne cherchent pas à cacher leurs mains lorsqu’ils actionnent les marionnettes, car le spectacle, dans lequel des éléments comiques ont été introduits, n’est pourtant pas fait pour les enfants, il ne cherche pas à créer un monde d’illusion.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

D’ailleurs, le Commandeur n’est pas une marionnette, mais un acteur en chair et en os qui, pour cette raison, apparaît beaucoup plus grand que les autres personnages. Il a aussi, par la force des choses, une autre façon de bouger et de se déplacer. Parce qu’il vient de l’au-delà, il ne peut être de même nature que les vivants. D’autre part, pour le final, nous voyons se dresser dans la fosse le chef d’orchestre, qui dirige la musique. Pendant toute la représentation, c’est la musique d’un CD que nous avons entendue, et c’est donc la preuve d’une remarquable virtuosité de la part du manipulateur que la marionnette soit exactement en phase avec la musique enregistrée, et fasse les gestes adéquats, même s’ils sont exagérés de façon burlesque.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Eh bien le moment est venu d’applaudir les marionnettistes. Ils sont nombreux, car à certains moments les personnages en scène sont plusieurs et, à l’évidence, une seule personne ne peut en animer plus d’un à la fois. Voilà, nous allons quitter cette salle.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Le 11 septembre, alors que Natacha est à son congrès, je me promène seul dans Prague. Et, sous le Pont Charles, je suis intrigué par un rassemblement qui paraît officiel, auprès d’une Jeep militaire.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Oui, en effet, c’est bien une cérémonie officielle, où un drapeau américain est brandi à côté du drapeau tchèque. Un groupe d’enfants en uniforme est appelé à y participer. Je ne comprends pas un mot de ce qui est dit, mais quand tout est terminé, je peux aller voir la plaque devant laquelle cela se passait. Le 11 septembre… bien sûr… c’est la commémoration du terrible acte terroriste qui a fait s’écraser sur les Twin Towers de New-York des avions de ligne en 2001. Il y est dit, en tchèque et en anglais “Un pompier est une personne qui vit deux vies, l’une pour lui-même et une pour les autres. Par conséquent la vie d’un pompier comporte une vraie compréhension de tout ce qui est humain. Dédié à la mémoire des 343 pompiers de New-York qui ont perdu la vie le 11 septembre 2001. Nous n’oublierons jamais”. Quant à la Jeep, sa plaque indique qu’elle appartient à l’ambassade des USA et qu’elle est immatriculée comme véhicule historique (libération de 1944). Un petit panonceau dit, à côté du drapeau étoilé et en anglais “Notre perte ne sera pas oubliée”.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Comme Vienne, Prague est réputée pour ses cafés. Et dans ce pays qui n’est pas passé à l’Euro, le change fait que les prix y sont très raisonnables. Nous ne nous sommes donc pas privés des meilleurs établissements. Parmi eux, le café Slavia. J’ai flouté deux visages de consommateurs, je pense que les autres ne sont pas reconnaissables.

Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013
Événements à Prague. Du 11 au 18 septembre 2013

Un autre café célèbre et réputé, le café Louvre, créé en 1902 et nommé en référence au grand musée parisien. Albert Einstein, qui a enseigné à l’université allemande de Prague en 1911-1912, était un fidèle du lieu, il y avait ses “mardis”, il y rencontrait George Pick et le futur professeur d’astronomie Vladimir Heinrich. La notice –en anglais– que j’ai photographiée au foyer du café, que je lis tout en rédigeant mon article et d’où je tire ces informations, cite d’autres noms que parfois je ne connais pas, d’autres que je connais un peu ou très bien, parmi les habitués du café Louvre. Dès 1902, il a été choisi pour la tenue des réunions du Cercle philosophique allemand de Franz Brentan (1838-1917) qui comptait parmi ses membres le psychologue expérimental Josef Eisenmeyer, le futur professeur d’esthétique Emil Utitz (1883-1956), les philosophes Oskar Kraus (1872-1942) et Hugo Bergmann (1883-1975), et des étudiants en droit parmi lesquels Felix Weltsch, Max Brod, Franz Kafka. L’acteur tchèque Eduard Vojan (1853-1920) y avait sa table. En 1913, Otto Pick et Franz Werfel l’ont rejoint. Souvent aussi, des écrivains sont venus y rédiger leurs œuvres. Je n’ai cité que des hommes, parce qu’il était mal vu, pour une femme, de fréquenter un café sans son père, son frère ou son mari, mais précisément c’est là que des féministes des classes sociales supérieures sont venues tenir leurs réunions. Le 15 février 1925, trente-huit écrivains se sont réunis au café Louvre pour l’assemblée générale constituante du centre tchèque du Pen Club, et le premier dîner du Pen Club, au café Louvre, a été honoré de la présence du président Masaryk. Et c’est dans ce lieu qui a vu défiler tant de célébrités que plusieurs fois nous sommes allés prendre un café, déguster un gâteau, ou prendre un repas, comme le montre l’assiette de ma photo. Oui, une excellente adresse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche