Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 23:55

En septembre 2011, nous sommes déjà venus à Santorin. Un touriste ayant été tué, il y a bien des années, par l’effondrement d’une ruine sur le site archéologique d’Akrotiri, j’avais beaucoup regretté de ne pouvoir visiter ces vestiges extrêmement intéressants du deuxième millénaire avant Jésus-Christ car les travaux de mise en sécurité étaient toujours en cours, et je l’avais dit dans l’article de mon blog. Or une correspondante, lisant cela, m’a fort gentiment écrit pour m’informer que le site était rouvert. Pouvions-nous, dans ces conditions, ne pas revenir à Santorin? Nous avons décidé de consacrer le printemps et l’été de cette année à la visite d’îles grecques, et c’est par Santorin que nous commençons la série.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

La nuit a été courte, parce que nous avons dû nous rendre du camping d’Athènes au port du Pirée, puis aller nous embarquer sur le ferry. La première photo ci-dessus, prise alors que le navire commence à s’éloigner du quai, est prise à 06h26. Puis nous traversons tout le port, passons devant ce navire de guerre, et gagnons le large en polluant le Pirée avec notre fumée noire.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Nous faisons une escale à Ios à 13h30. Sept heures que nous sommes à bord. Pas question de descendre à terre, l’escale est de courte durée. Nous observons le mouvement depuis le pont supérieur.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Et voilà, nous sommes arrivés. Cette inscription nous souhaite, en grec, “Bienvenue à Santorin”, et c’est signé “Municipalité de Théra”. Dans la plupart des îles grecques, la capitale de l’île porte le nom de l’île tout entière, ou très souvent aussi elle est appelée “Chora”, ce qui veut dire “Pays”, mais ici, Santorin (en grec, on prononce Sadorini), c’est l’île, et sa capitale s’appelle Théra (en grec, le TH se prononce un peu comme en anglais, et l’ancien êta, c’est-à-dire le E long ouvert, est devenu I. On dit donc Thira). Et puis, pour les appentis hellénistes qui ont peut-être remarqué que ΣΤΗ (STI) est féminin, précisons qu’en grec les noms d’îles sont féminins, même ceux qui se terminent en –OS comme Paros ou Andros.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Nous avions réservé une chambre à NECTARIOS VILLA, dans cette grande maison rose, et la bienvenue affichée au port a été confirmée à l’arrivée dans le logement. C’est avec un gâteau et un café que la propriétaire nous a accueillis. Et comme l’endroit, en outre, est agréable, c’est une adresse à recommander.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Puisque j’ai déjà amplement présenté Santorin dans mon article de 2011, je me contente d’un bref rappel. C’est un ancien volcan qui a explosé, le centre du cratère est toujours actif, et la ville est juchée sur le rebord de l’ancien cône. La pente est très abrupte entre Théra et son port.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Pour passer de l’un à l’autre, la solution la plus simple, la plus économique, et la plus fatigante consiste à s’armer de courage et à suivre le chemin qui grimpe dur, avec des marches ici ou là. La route à voitures monte rude, elle aussi. Mais il est infiniment plus confortable et reposant de céder à la paresse et d’utiliser le téléphérique. Par endroits, lors du trajet, on peut voir que la falaise est à pic, et c’est alors qu’elle révèle ses strates géologiques de toutes les couleurs, mais le noir de la lave prédomine.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Lorsque les brochures touristiques ou les affiches parlent de Santorin, ou même d’ailleurs de n’importe quelle île de la mer Égée, on ne peut manquer de trouver une photo de l’architecture typique de Santorin. Cet enchevêtrement de maisons blanches et de ruelles étroites est typique, et c’est vrai qu’il vaut le coup d’œil, mais ce n’est pas la seule chose à voir…

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Car on peut regarder vers la ville de Théra, on peut aussi, de la ville, regarder vers la mer, vers le centre du cratère, vers cette île qui reste le foyer actif du volcan et que l’on appelle la Caldera (les géographes utilisent ce mot espagnol qui veut dire la Chaudière). C’est splendide.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Tout à l’heure, je présentais le téléphérique comme l’alternative à la montée à pied. Le mot alternative signifiant qu’il n’y a que deux solutions est impropre, car il y en a une troisième, c’est l’âne taxi (et même une quatrième toute bête et banale, le bus). L’âne était le moyen ancien traditionnel, aujourd’hui avec la vague touristique il reprend du service.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Oh là là, il couche les oreilles, celui-là, en signe de mécontentement. Je ne lui ai rien fait, moi! Ah, si, peut-être, il veut sans doute protester parce que je bafoue son droit à l’image, en le photographiant sans son consentement. Et pire, aujourd’hui je publie sa photo sur le net.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

“Attention”, dit cette affiche, “Ne stationnez pas ici, Entrée – Sortie de voiture”. Et en anglais “No parking”. Un peu de grec: la sortie se dit exodos, d’où le mot français exode. Autre remarque, en français nous utilisons un mot bâtard, une automobile, avec le préfixe grec auto “soi-même” et le radical latin mobile, autrement dit un engin qui se meut par soi-même (sans le secours d’une traction animale). Les Grecs, eux, utilisent deux éléments de leur langue, auto et kinito (équivalent du latin mobile, cf. cinéma[tographe] = écriture qui bouge, ou kinésithérapie = soin par le mouvement), soit αυτοκίνητο (prononcé aftokínito). Cela dit, je pense que l’interdiction de stationner ne s’adresse pas qu’aux ânes!

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

En passant dans la rue principale, on a d’en haut une vue plongeante sur cette église de Théra. Elle n’est, à vrai dire, pas spécialement belle, et quand on s’en approche elle est assez massive et lourde, mais on remarque ces icônes peintes sur la porte.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Comme la plupart des villes de Grèce, Théra compte un nombre impressionnant d’églises. Et ce qui est caractéristique, la plupart d’entre elles sont ornées d’un ou de plusieurs dômes peints en bleu vif.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Sur un mur, cette plaque est, selon ce que dit une autre plaque en-dessous (elle est en grec et en allemand, et ne parlant pas un mot de cette dernière langue je traduis ici du grec quoique mon niveau soit loin d’être excellent), “en mémoire reconnaissante au philhellène et Théraien [habitant de Théra] Friedrich Hiller von Gaertringen, 03/08/1864-25/10/1947, qui dans les années 1895-1903 a, sur ses propres ressources, effectué des fouilles sur les lieux antiques de l’île”.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Au hasard d’une promenade en ville, j’ai remarqué ces deux amusantes sculptures. Elles sont situées dans un espace commercial tout moderne auquel elles donnent un peu de vie et de personnalité.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Tout à l’heure, j’ai parlé de la Caldera, cet îlot volcanique qui a émergé au centre de l’ancien cratère et qui est toujours actif et peut, un de ces jours, cracher de la lave et des cendres. Mes photos montrent que ce n’est pas une terre riante et accueillante. Mais elle est magnifique à voir dans sa sauvagerie.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Ma deuxième et ma troisième photos ci-dessus sont presque identiques, j’ai hésité à les montrer toutes les deux, mais parce que la lumière et les nuages y sont différents, tant pis, je les mets. Mes photos sont prises de Théra, et montrent d’abord la pointe gauche de la Caldera, puis sa pointe droite.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Quittons Théra pour quelques autres vues, comme ces moulins sur une colline. Hélas, comme un peu partout, ils ont perdu leurs ailes et leur fonction, mais ils ont heureusement été conservés et ils ponctuent agréablement le paysage.

Quittons Théra pour quelques autres vues, comme ces moulins sur une colline. Hélas, comme un peu partout, ils ont perdu leurs ailes et leur fonction, mais ils ont heureusement été conservés et ils ponctuent agréablement le paysage.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Nous nous rendons dans la région de la petite ville de Pyrgos. Santorin est réputée pour ses excellents vins, et nous sommes ici en plein vignoble, qui était déjà cultivé à l'époque d'Akrotiri (voir mon prochain article Le site d'Akrotiri à Santorin) il y a plus de trois mille six cents ans et qui a été développé sur ces terrasses à perte de vue, du niveau de la mer à une altitude de trois cents mètres, sur environ mille cinq cents hectares (je lis: 3706 acres). Quand ici on parle cépages, je ne reconnais aucun de ceux que je connais. Pas de chardonnay, de pinot, de sauvignon, de cabernet, mais du Mantilaria, du Mavrotragano (vins rouges), de l’aidini, de l’assyrtiko, de l’athiri, du nykteri (vins blancs). Parmi eux, l'assyrtiko représente 80% de la production de vin de l'île. Le vin phare de Santorin est le Vinsanto, un vin blanc doux de grappes séchées nombre de jours au soleil, puis mûri plusieurs années en fûts de chêne.

 

Je lis dans Wikipédia que “entre la Camargue et les laves volcaniques d'Agde, le rivage est uniquement composé de sables d'origine marine et éolienne. Ils sont dépourvus d’argile et de limon. Ici, le phylloxéra n'attaque pas les ceps de vigne”. Ici à Santorin, le sol ne contient pas d’argile, c’est un sol très maigre composé de sables volcaniques (pierre ponce, schiste), aussi le phylloxéra qui, dans le dernier quart du dix-neuvième siècle, a détruit la quasi-totalité du vignoble mondial, a-t-il épargné les vignes de cette île, qui sont toujours plantées de ceps natifs non greffés, quasiment les seuls d'Europe.

Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014
Vues de Santorin. Du 6 au 11 avril 2014

Cépages originaux, résistance au phylloxéra, la vigne de Santorin possède une autre caractéristique, elle est taillée en ce que les gens du pays appellent la kouloura. Le climat de Santorin est sec, et comme en outre le sol est sableux, les eaux de pluie s’infiltrent rapidement. D’autre part, les vents sont parfois violents. La taille en kouloura, qui enroule la vigne sur elle-même au ras du sol selon une technique très difficile à maîtriser, offre une très faible prise au vent car les grappes se développent à l'intérieur de ce nid, et protège l’humidité de la nuit au ras du sol: en l'absence de pluies, c'est la brume de mer qui, couvrant la terre à l'aurore, apporte l'humidité. C’est pourquoi sous d’autres climats et sur d’autres terrains, cette taille serait inappropriée, mais ici elle fait merveille. Comme partout ailleurs, la viticulture de Santorin se modernise, elle se mécanise, sauf en ce qui concerne la kouloura, la taille et l’enroulement continuant de se faire à la main, par des viticulteurs hautement qualifiés. D'autre part, ailleurs la vigne est cultivée à flanc de coteau; ici, afin de limiter au maximum le ruissellement de l'eau, le coteau est taillé en terrasses afin que le sol y soit plat. Enfin, la chaleur du soleil d'été et les puissants vents étésiens évitent le développement de maladies comme le mildiou ou le botrytis.

 

La France étant un pays réputé pour sa vitiviniculture, c’est sur ces petites explications concernant le vin que je me devais de terminer cet article.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche