Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 23:55
Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014
Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014

Sur la côte nord de l’île de Limnos, entre les deux “ailes” du papillon (un peu difforme, le pauvre, reconnaissons-le), se creuse le profond golfe de Pournia tout au fond duquel, bien abrité, se love le joli petit port de pêche de Kotsinas. Je lis dans le guide qui nous a été remis, par ailleurs très bien fait, quelque chose qui me frappe. Ce sont deux propositions d’étymologie de ce nom, qui ne me convainquent pas. La première le fait dériver de l’adjectif kokkinos, qui signifie rouge (un adjectif bien utile, que chacun apprend au restaurant, en commandant du vin rouge, κόκκινο κρασί. En phonétique grecque, on n’a pas d’exemple du son K devenant TS, et cela indépendamment du fait que la terre, ici, n’est pas plus rouge qu’ailleurs. L’autre proposition serait une déformation de kótinos, mot qui désignerait l’olivier sauvage. On ne dit pas à quelle époque, mais le mot (que j’ignorais totalement) ne doit pas être en usage actuellement, parce que dans le texte grec du guide, la signification “olivier sauvage” est donnée entre parenthèses après le mot kótinos. Cette étymologie n’est pas invraisemblable, une consonne sifflante pouvant se développer entre un T et une voyelle, et rien ne s’oppose à la croissance d’oliviers dans la région.

Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014

Cette jeune femme guerrière s’appelle Maroula. En 1453, le grand conquérant turc Mehmet II s’est emparé de Constantinople. L’événement, qui met fin à l’Empire Byzantin et que les historiens prennent comme charnière entre le Moyen-Âge et les Temps Modernes, est si important que ce sultan est connu pour cet exploit, et l’on ne parle guère de la suite de sa vie, qui se poursuit jusqu’en 1481 avec de nouvelles conquêtes. Dans les années 1460 il conquiert l’Asie Mineure, en 1475 il s’empare de la Crimée, qui restera ottomane jusqu’à ce qu’elle soit cédée à Catherine II de Russie en 1792. Nous arrivons ainsi à 1478, quand les Turcs tentent de s’emparer de Limnos. Les habitants luttent courageusement. Lorsque cette Maroula voit son père s’écrouler mort, folle de rage et de douleur elle se saisit de l’épée tombée près de lui et se met à combattre avec héroïsme à sa place. Ce que voyant, les autres habitants de l’île redoublent de courage et d’ardeur et parviennent à repousser l’ennemi qui se rembarque et s’enfuit. Hélas, dès l’année suivante, les Turcs reviendront, et parviendront à vaincre Limnos, qui deviendra ottomane et le restera jusqu’en 1912. Les événements qui font de Maroula cette héroïne magnifique sont peut-être en partie légendaires, mais les autochtones sont fiers de la représenter comme le prototype des Lemniens indomptables.

Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014

Au passage, je remarque ces rails de bois qui ont dû servir à hisser sur la colline des matériaux de construction ou je ne sais quoi d’autre.

Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014
Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014
Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014

La statue de Maroula est située sur une colline, au sommet de laquelle on accède par ce petit chemin et, sur la même esplanade du sommet, se trouve cette église qui date du quinzième siècle, très spéciale, parce que lieu de pèlerinage. C’est la Zoodochos Pigi (le G, quoiqu’entre voyelles, ne se prononce pas comme un J, et en grec il est très doux, non occlusif, c’est presque comme un Y, c'est prononcé presque comme pilli). Et près de l’église ce très original clocher. Suspendue à cette grosse branche, la cloche est très accessible!

Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014
Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014

Nous voici dans l’église, et cette peinture explique ce que signifie le nom de Zoodochos Pigi. Le mot Pigi (Πηγή) désigne une source. En grec moderne, le verbe δέχομαι (comme d’ailleurs en grec ancien) signifie recevoir, accepter, et il donne le substantif δοχός (dochos), “qui reçoit” (dans les mots d’origine indo-européenne, et le grec est une langue indo-européenne, la voyelle alterne E/O, comme on le voit dans géniteur et gonade, dans lecture et logique, dans pédicure et podologue, etc.). Quant à la première partie du mot, le verbe ζώω (zôô) signifie vivre, zoon désigne tout être vivant (d’où le jardin zoologique), et zoé c’est la vie. Il s’agit donc de la source d’où l’on reçoit la vie, qui donne la vie. Et pour comprendre la signification de cette Zoodochos Pigi qui est le nom de l’église et la représentation de cette peinture, il suffit de se reporter à l’évangile de saint Jean: “Celui qui boira de l'eau que moi je lui donnerai n'aura plus jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle”.

Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014

Mais nous allons voir le pourquoi de cette appellation ici précisément. D’abord, arrêtons-nous un instant devant cette Annonciation que je trouve assez belle, avant de nous diriger vers ce qui explique le pèlerinage des Orthodoxes en ce lieu.

Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014
Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014

Pour cela, il faut descendre les marches “innombrables”, dit la tradition, de cet escalier que l’humidité rend glissantes et franchir l’étroite porte d’une crypte qui est une sorte de cave.

Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014
Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014

Et là, entre les murs suintants de cette pièce exiguë, on découvre un trou dans le sol, et auprès un seau avec une corde autour de l’anse. Car au fond de ce puits sourd une eau considérée comme miraculeuse par les fidèles. On comprend mieux maintenant le sens de la représentation dans l’église, une mère avec son fils dans les bras, qui reçoivent la guérison pour l’un ou l’espérance d’une longue vie pour l’autre. Par ailleurs, si l’on se rappelle le baptistère que nous avons vu à Paros et que je montre dans mon article La Panagia Ékatontapyliani à Paros. 12 avril 2014, on est frappé par la ressemblance, une cuve en forme de croix, un socle au milieu où le prêtre administrait la baptême. Ici, c’est Jésus en personne, dans les bras de Marie, qui est au centre, et c’est le symbolisme du baptême chrétien qui fait passer d’une vie mortelle à la vie éternelle dans le Christ. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’attribuer des miracles à cette eau, il suffit de penser à son symbolisme.

Kotsinas (île de Limnos). Du 21 au 31 mai 2014

Et voilà. Il nous reste à remonter les marches “innombrables” en faisant bien attention de ne pas glisser et se retrouver en bas sans l’avoir voulu. Car cette eau sur la pierre de l’escalier n’est pas l’eau de la source souterraine…

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche