Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 16:54

Et voilà, nous sommes partis. Famille, amis… en principe, environ un an sans nous revoir. C’est triste. Nous partons tout pleins de nos projets, de nos découvertes futures, des contacts humains que nous allons vivre, et quoique ce soit un libre choix, quoique personne ne nous y contraigne, comment n’aurions-nous pas le cœur gros de laisser derrière nous toutes ces personnes que nous aimons ? Alors, bien sûr, il y a eu ce déménagement dément vers le garde-meubles, la vente de la 307, les démarches administratives, l’achat et l’équipement du camping-car, et le reste, mais je ne suis pas sûr que tout cela n’ait pas été aussi partiellement un prétexte inconscient à retarder notre départ, c’est-à-dire la séparation.

 

Incapable que je suis de prendre la plume –le clavier– pour les courriers personnels, familiaux ou amicaux, je donne l’impression d’oublier ceux que, pourtant, je garde dans mon cœur. Des cousins, des neveux et nièces, à Paris, en province, des amis, Christian, Marie, Stéphanie, Samia, Danielle, et tous les autres. Syndrome de la page blanche ? de l’écran vierge ? Au secours, Mallarmé :

 

Un cygne d’autrefois se souvient que c’est lui,

Magnifique, mais qui sans espoir se délivre,

Pour n’avoir pas chanté la région où vivre

Quand du stérile hiver a resplendi l’ennui.

 

Tout son col secouera cette blanche agonie,

Mais non l’horreur du sol où son plumage est pris…

 

Depuis bien longtemps, je n’avais pas vu Emmanuelle, et je ne connaissais pas Pierre, son boy friend ; j’ai eu la joie qu’ils viennent pique-niquer avec nous dans le camping-car au déjeuner, face au château de Vincennes, et puis vers 16h30 nous nous sommes dit au revoir.

 

Direction le sud de la France. Voir ou revoir avant de quitter la terre natale. Avec Natacha, nous avons déjà parcouru ensemble bien des régions de France, de château en église, de musée en site naturel, mais il y a encore des endroits que je souhaite lui montrer, et même ici ou là des lieux que je ne connais pas. Il faudra que je m’habitue à conduire cet engin : un gling-gling sur la capucine m’a fait piler sur place : je m’engageais gaillardement dans un passage souterrain limité à 2m. Alors, avec mes 3,05 mètres…

 

Parce que je voulais une parka "technique" comme celle de Natacha pour affronter les grands froids de l’hiver continental en Europe de l’est, nous avons d’abord tourné nos roues vers les magasins d’usine de Troyes, boutique Columbia. Voilà, je suis paré. Parka Titanium. Et comme il n’était pas tard du tout, nous avons décidé de faire quelques kilomètres. Tant pis, nous ne reverrons pas cette année le centre de Troyes que nous aimons tant, avec ses maisons à colombages.

 

Nous passons la nuit au camping de Tonnerre (je récite : Yonne, chef-lieu Auxerre ; sous-préfectures Sens, Tonnerre, Avallon).

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche