Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 22:56
689a Aéroport d'Athènes
 
Aujourd’hui, nous n’avons pas prévu de visites, parce que nous devons, bien tristes, reconduire Emmanuelle, ma grande fille, à l’aéroport après dix trop courts jours avec nous. Enregistrement, et elle disparaît dans la salle d’embarquement.
 
689b Athènes, pyxide à poudre (2e moitié 5e s. avt JC)
 
Nous souhaitons attendre l’envol de l’avion. Et s’il ne décollait pas ? Et si nous la récupérions ? Or il se trouve que pendant cette attente, nous voyons un panneau qui indique un musée, en haut des marches. Ce sont les objets trouvés lors de la construction de l’aéroport, et pour être petit, le musée n’est pas indigent, il possède des objets intéressants, comme cette pyxide (boîte) à poudre de la seconde moitié du cinquième siècle avant Jésus-Christ.
 
689c Athènes, lécythe (vers 400 avt JC)
 
Ou encore ce lécythe des environs de 400 avant Jésus-Christ. Certes cet oiseau ne constitue pas une scène d’une extrême originalité ni d’un extrême intérêt, néanmoins l’objet est élégant. Et puis on ne peut se plaindre quand on est dans un musée gratuit, sans panneaux interdisant la photo et sans gardien qui vous suit d’un air soupçonneux.
 
689d Athènes, boucle de ceinture en bronze (11e-12e s. apr
 
Avec cette boucle de ceinture en bronze, nous faisons un saut dans le temps. En effet, dans la partie sud de l’aéroport, les excavations de construction se sont transformées en fouilles archéologiques d’un établissement byzantin à la campagne, et cette boucle date du onzième ou du douzième siècle de notre ère.
 
689e Athènes, relief en marbre, tombe fin 5e s. avt JC
 
Il y a également un certain nombre de sculptures, soit des statues, soit comme ici des bas-reliefs. Celui-ci, sculpté dans le marbre, ornait une tombe de la fin du cinquième siècle avant Jésus-Christ. On voit à gauche un homme mûr que serre la main d’un jeune hoplite en tenue, dont malheureusement la tête à été brisée, tandis que derrière ce dernier un serviteur, nous dirions aujourd’hui son ordonnance si c’est un gradé, porte son bouclier. La scène représente peut-être l’adieu d’un père à son fils mort au combat. À propos d’hoplite, j’ai vu dans la devanture d’une agence de voyages une réduction de 20% pour diverses catégories de personnes, dont les hoplites… Un militaire se dirait donc ainsi en grec moderne ? Le soir, j’avais consulté mon dictionnaire, et tout comme en grec antique, un soldat se dit stratiôtês ; et le grec (h)oplitês –je mets le H entre parenthèses, parce qu’il y avait une aspiration en grec ancien, et que le grec moderne a fait disparaître toutes les aspirations– signifie un fantassin. Ce qui ne diminue pas mon étonnement : ainsi, le fantassin paie 20% moins cher son voyage en bateau que l’artilleur ou le hussard. Bizarre.
 
689f Athènes, l'envol d'Emmanuelle
 
Ensuite nous sommes redescendus et sortis de l’aéroport parce que l’heure du décollage approchait. Deux autres avions sont passés, et puis ça a été le tour de l’avion d’Air France. Là-haut, dans cet avion qui nous semble si petit dans le ciel, tu voles vers la France. Bon voyage, Emmanuelle. Tu nous manques déjà…

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche