Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 08:05

Au cours de nos visites de lieux naturels du parc protégé qui regroupe le delta du Nestos et les lacs Vistonida et Ismarida, nous avons eu l’occasion de rencontrer plusieurs personnes, et leurs qualités humaines, la chaleur de leurs caractères, leur générosité ont fait que nous avons quitté la région avec plus d’amis que lorsque nous y sommes arrivés. Je veux dire de vrais amis, pas des personnes que l’on rencontre, avec qui on sympathise, et que l’on oublie au bout d’une semaine, ou un mois dans le meilleur des cas. Non, ce sont des amis que nous n’oublierons pas.

 

N.B.: Il va sans dire que j'ai leur accord pour diffuser leur photo sur Internet.

 

846h1a Vasilis

 

846h1b Vasilis

 

Chronologiquement, le premier que nous avons rencontré s’appelle Vasilis. Il est responsable du centre d’information des lacs Vistonida et Ismarida. Il nous y a reçus avec tant de gentillesse, de patience, d’enthousiasme, sans même parler de ses connaissances et de sa compétence, que la perspective de passer quelques heures avec lui a participé de notre désir de faire cette découverte des lacs en 4x4 sous sa conduite. Je dis tout de suite que nous avons eu l’occasion de dîner en sa compagnie quelques jours plus tard. Lorsqu’il nous a fait savoir que, pour la visite, il était indisponible et que nous serions accompagnés et guidés par une jeune collaboratrice du centre, nous avons été déçus.

 

846h2a Anastasia (Sasa) au lac Vistonida

 

846h2b Sasa (Anastasia), dîner à Xanthi

 

846h2c Sasa et Natacha à Xanthi

 

Mais notre déception n’a pas duré, car cette collaboratrice, Anastasia dite Sasa, est quelqu’un de remarquablement sympathique. Elle est ouverte, vive, gaie, et elle aussi a choisi ce métier par passion, elle connaît à fond la région et les oiseaux, qu’elle nous a aidés à découvrir. Nous l’avons revue plusieurs fois, notamment pour deux dîners à Xanthi et pour une promenade en ville. Quand, à la fin de la visite des lacs, nous lui avons raconté que par le train nous n’avions pas vu grand-chose des gorges du Nestos, nous lui avons demandé si elle connaissait un moyen de découverte autre que le sentier, qui représente une bien longue randonnée de près de 50 kilomètres aller et retour. Elle nous a répondu que son frère proposait des descentes en canoë.

 

846h3a Ilias à Xanthi

 

846h3b Ilias à Toxotes (Riverland)

 

846h3c Ilias et son chat à Toxotes

 

Son frère, c’est Ilias. Et ils sont bien frère et sœur, ces deux-là. Aussi ouverts, spontanés, sympathiques l’un que l’autre. Et bien évidemment, nous avons eu envie de la faire, cette descente du Nestos en canoë. Normalement, on prend le train à Toxotes, on débarque à Stavroupoli, la première station, où l’on a rendez-vous pour la descente avec les moniteurs qui ont amené les canoës sur une remorque, mais Ilias ne nous a pas laissés prendre le train, il nous a emmenés en 4x4 par la montagne pour nous faire voir le paysage. Ce sera d’ailleurs le sujet de mon prochain article. Et puis j’ai dit que nous avions fait avec Sasa une promenade de découverte de la ville de Xanthi, et que nous avions dîné deux fois avec elle, mais Ilias était de la partie, et même bien plus, puisque c’est lui qui nous a invités et qui a énergiquement refusé que nous payions nos repas. Quand je parle de générosité…

 

846h4a Helen à Xanthi

 

846h4b Helen à Toxotes (Riverland)

 

Et puis je ne serais pas complet si j’oubliais Helen. Elle ne nous a pas informés, elle ne nous a pas guidés, elle ne nous a pas accompagnés. Ce n’est donc pas dans l’exercice de ses fonctions que nous avons fait sa connaissance. Mais elle travaille à Riverland avec Ilias, et elle était des deux dîners à Xanthi. Cette jeune Chypriote est née aux États-Unis et y a vécu ses neuf premières années, avant de rentrer avec ses parents à Chypre, où elle a encore passé neuf ans. Puis elle est partie pour la Thrace, où elle exerce à Toxotes ses fonctions de monitrice de rafting, de canoë, de balades en divers moyens de locomotion. Mais elle est munie d’un diplôme d’ingénieur, pour le cas où. Il suffit de la voir pour mesurer son dynamisme et ses qualités relationnelles. C’est quelqu’un de très sympathique et de très intéressant. À table comme lorsque nous sommes allés à Toxotes pour dire au revoir à Ilias et à elle-même, nous avons pris plaisir à discuter longtemps avec elle.

 

846h5 Sasa et Helen

 

En conclusion de ce petit article pour les présenter, je voudrais leur dire, à tous les quatre, un grand merci pour ce qu’ils nous ont apporté, non seulement de compétence professionnelle, mais surtout, parce que cela fait chaud au cœur, d’amitié. Il est évident que nous nous reverrons, en Grèce, en France ou ailleurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche