Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 09:00

Pour qui s’intéresse à la photo et feuillette de temps à autre les revues spécialisées, Herbert List (1903-1975) n’est pas un inconnu. C’est un grand photographe allemand qui a travaillé pour Vogue, Life, Harper’s Bazaar, Look, etc. Il a beaucoup voyagé, mais parmi les pays qui l’ont fortement inspiré figure en très bonne place la Grèce, à laquelle il a consacré un livre, Licht über Hellas (Lumière sur la Grèce). Une galerie, dans le quartier de Metaxourgio à Athènes, lui consacre une exposition, que nous n’avons pas voulu manquer d’aller voir. Je voudrais ici en donner un petit aperçu à travers six des photos exposées.

 

889a Herbert List, Berger

 

Celle-ci, c’est celle qui a été choisie pour illustrer l’affiche qui annonce l’exposition. Elle est intitulée Péloponnèse. Arcadie. Berger, et elle est datée 1937. C’est plus qu’une photo de genre, elle dénote un extraordinaire travail sur la lumière et sur la composition.

 

889b Herbert List, monument au roi Constantin

 

Cette autre photo datée de 1937, comme toutes celles de la série qui fait l’objet de l’exposition, est intitulée Le monument au roi Constantin de Grèce, peu avant qu’il soit dévoilé. Le ciel si bleu qu’il paraît sombre sur l’image monochrome, l’échelle et son ombre, la statue emmaillotée de blanc, provoquent un effet saisissant.

 

889c Herbert List, filets de pêche, Mykonos

 

Filets de pêche séchant au soleil, 1937, tel est le titre de cette photo. Certes, l’image est figurative, mais ces filets s’étalant en raies sombres du tiers supérieur gauche au tiers inférieur droit sont très graphiques.

 

889d Herbert List, Athènes, temple de Zeus Olympien

 

Ici nous sommes à Athènes, et nous voyons l’un de ses monuments les plus célèbres: Le temple de Zeus Olympien. C’est face à une photo de grand artiste, comme celle-ci, que l’on voit avec éclat la différence avec les millions de photos que font les touristes du même monument (et que j’ai faites moi-même, j’en suis parfaitement conscient). List a su trouver l’angle qui remplit son image, lui donne de l’épaisseur. Sans parler de l’aspect purement technique de rendu de la matière.

 

889e Herbert List, Statue de Marbre d'Anticythère I

 

Herbert List a réussi à donner à la pierre l’apparence de la chair. Tellement même qu’il a été nécessaire de préciser dans le titre qu’il s’agit d’une sculpture: Athènes. Statue de marbre d’Anticythère I. Il a d’ailleurs exprimé volontairement et ouvertement son homosexualité dans sa glorification du sexe masculin ou des fesses masculines dans plusieurs photos de cette exposition.

 

889f Herbert List, Tête de guerrier (île d'Égine)

 

Je ne veux pas multiplier les images de l’exposition. Qui aime la photo ne peut qu’admirer, et il n’est pas difficile de trouver des livres d’Herbert List. Terminons donc avec Attique. Île d’Égine. Temple d’Aphaia. Tête d’un guerrier. Quoique le gros plan fasse apparaître le grain de la pierre, l’angle de prise de vue et le jeu de l’ombre donnent vie à ce visage. Devant des personnages vivants, devant des paysages, devant des natures mortes, l’artiste crée son image en jouant sur la couleur ou, en monochrome, sur les nuances, sur la composition, sur l’éclairage, etc. Mais il est particulièrement intéressant de voir comment il peut réinterpréter une œuvre d’art comme une statue pour en faire sa propre œuvre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

merci de me faire dé 24/06/2014 14:00

merci de me faire découvrir ce photographe. Clichés vraiment magnifiques!

Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche