Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 15:59
799a1 Le port d'Hydra
 
799a2 Le port d'Hydra
 
799a3 Le port de l'île d'Hydra
 
Nous voici dans l’île d’Hydra pour quelques heures seulement. Nous n’y dormirons pas. La jeune femme qui nous a vendu nos billets de bateau nous a donné de précieux conseils, disant que le site d’Hydra est très beau, qu’il peut être fort agréable d’y séjourner, mais que si nous voulions seulement avoir une idée de l’île il suffisait d’admirer son panorama et de repartir.
 
Cette île, appelée Hydrea dans l’Antiquité, appartenait à Hermione (aujourd’hui Ermioni) sur la toute proche côte d’Argolide. Mais les habitants d’Hermione étant très près de leurs sous –Harpagon n’était qu’un amateur auprès d’eux–, ils l’ont vendue, dit-on, à des exilés de Samos. Juste un mot sur l’avarice d’Hermione, hors sujet puisque nous ne nous y rendrons pas. Il y avait autrefois sur son territoire une profonde crevasse, dont on supposait qu’elle menait droit au royaume d’Hadès, raccourci vers les Enfers qui évitait d’avoir à franchir le Styx. Or, pour traverser le Styx, Charon faisait le passeur avec son chien Cerbère en échange d’une pièce de monnaie que l’on plaçait dans la bouche des morts avant de les ensevelir, dépense dont les habitants d’Hermione s’exonéraient, pensant que leurs morts étaient assez judicieux pour emprunter le raccourci gratuit.
 
Le Flyingcat nous a déposés à Hydra à 14h05 et le Flying Dolphin, un hydroptère, bateau rapide qui avec la vitesse monte sur des skis et vogue à la surface, nous en emmène à 16h25. Nous avons écouté la jeune femme de l’agence et ne regrettons pas son conseil. Le port de cette île est magnifique.
 
799b1 L'île d'Hydra
 
Pas seulement le port, d’ailleurs. L’arrière-pays ne manque pas de charme non plus. Les collines plongeant directement dans la mer, la ville est construite en amphithéâtre et, lorsque l’on gagne le haut de la ville, on a de superbes vues plongeantes vers la mer comme vers la montagne, qui culmine à 690 mètres. Et puis cette île sans aucun engin à moteur autre que les bateaux est d’un grand calme, et a pu garder un aspect traditionnel qui attire les cinéastes à la recherche de lieux où tourner des films d’une autre époque. Voyant cela, les autorités de l’île en ont fait un lieu d’accueil d’artistes et d’intellectuels à la mode et l’École des Beaux-Arts d’Athènes y entretient un hôtel international pour artistes dans une maison historique.
 
799b2 L'île d'Hydra
 
Quant à la ville, c’est une classique île grecque avec ses ruelles en escaliers, ses maisons toutes blanches, ses persiennes bleues. Mais, chose fort curieuse, si ces caractères sont communs à presque toutes les îles, que ce soit dans ces deux golfes, que ce soit dans les Cyclades, que ce soient des îles Ioniennes, chaque île a cependant une forte personnalité qui lui est propre. Je ne peux me l’expliquer, mais je le ressens fortement et c’est remarquable. Indépendamment, d’ailleurs, de ces maisons blanches, l’île a vu construire dans la seconde moitié du dix-huitième siècle de riches demeures, œuvres d’architectes vénitiens ou génois.
 
799b3 L'île d'Hydra
 
Longeant la côte en allant vers la gauche lorsque l’on regarde la mer, le chemin monte et, très vite, on se retrouve entre la mer et une nature sauvage faite de rochers, de pins et de cactus. C’est très beau, très odorant et très dépaysant.
 
799c1 Monastère en ville dans l'île d'Hydra
 
799c2 Monastère en ville dans l'île d'Hydra
 
En ville, ouvrant sur le port, nous voyons un monastère. Il est ouvert, nous entrons. J’ignore s’il est encore habité, parce que nous ne voyons personne et qu’à l’entrée il n’y a pas ces grandes jupes de cotonnade destinées à dissimuler les mollets des visiteuses trop court vêtues, ni ces châles pour couvrir leurs indécentes épaules. J’ai lu quelque part qu’un monastère consacré à la Dormition de la Vierge était actuellement occupé par des services municipaux, peut-être est-ce celui-ci. Puisqu’on dit que la Grèce salarie un grand nombre de fonctionnaires peu ou pas utiles, ils disposent donc de loisirs, dans leurs bureaux, pour contempler les jambes et les épaules des jolies visiteuses.
 
799d1 Lazare Kountouriotis à Hydra
 
Dans la cour, il y a des bustes de personnages célèbres. Parmi eux, je remarque en toute priorité celui de Lazare Kountouriotis. Né en 1769 à Hydra, il a été très tôt associé aux affaires commerciales de son père puisqu’il n’avait que quatorze ans lorsque celui-ci partit pour Gênes, le chargeant de le représenter à Hydra. Après l’assassinat de son père en 1799, il a pris sa succession et a considérablement augmenté sa fortune. Lors de la Guerre d’Indépendance il a consacré au moins les trois quarts de cette fortune à son financement. Lorsque les révolutionnaires, d’accord contre l’occupant turc, s’opposèrent entre eux, il prit le parti de Mavrokordatos contre Kolokotronis. Après l’indépendance, en tant que sénateur il s’est opposé au premier gouverneur de la Grèce libre, Capodistrias, et a soutenu la révolte de l’amiral Miaoulis et sa mainmise sur l’arsenal de Poros. Au moment de sa mort, en 1852, le Gouvernement a décrété un deuil national de cinq jours.
 
799d2 Tombe de Lazare Kountouriotis à Hydra
 
799d3 Tombe de Lazare Kountouriotis à Hydra
 
 
Ce que j’ignorais, c’est qu’il a été enterré là, dans ce monastère, et ce n’est qu’en sortant que j’ai vu, sur le côté, une tombe. En m’approchant, j’ai lu "Ci-gît Lazare Kountouriotis".
 
799d4 Maison de Lazare Kountouriotis à Hydra
 
Dans la partie haute de la ville se trouve la maison où habitait Kountouriotis. Elle est transformée en musée. Il est nécessaire de coucher dans l’île pour la visiter, car elle ferme avant l’arrivée du bateau… Mais de toute façon, je n’ai pas pour lui le même intérêt qu’à Spetses pour la Bouboulina, et puis je suis plutôt du côté de Kolokotronis et de Capodistrias… Il n’empêche, sa maison est paraît-il un bel exemplaire de cette architecture civile d’Hydra au dix-huitième siècle que j’évoquais tout à l’heure.
 
799e L'amiral Andreas Miaoulis à Hydra
 
Et puis il ne pouvait manquer aussi ce buste d’Andreas Miaoulis. Andreas Vokos est né à Hydra un an avant Kountouriotis, en 1768. Négociant enrichi dans le commerce du blé, il achète un bateau nommé le Miaoul, ce qui lui vaut le sobriquet de Miaoulis. Mais c’est sous ce nom qu’il est devenu célèbre, et c’est ainsi que se nomment officiellement ses descendants. Lors de la Guerre d’Indépendance, il prend en 1821 le commandement de navires contre la flotte ottomane. Dès 1822, il est nommé navarque (quelque chose comme amiral) de la très puissante flotte d’Hydra, puis de toute la flotte grecque. Je ne détaillerai pas ici tous les lieux où il a combattu, Chio, Psara, Navarin, Missolonghi, etc. Après l’indépendance, il s’est violemment opposé à Capodistrias que soutenait le parti russe. Il a créé une union de Poros et d’Hydra contre le Gouvernement et, comme je l’évoquais tout à l’heure, il a mis la main sur l’arsenal de Poros, dont le navire amiral Hellas puis, parce que le Gouvernement risquait de lui reprendre la flotte, il a fait sauter l’Hellas et une frégate. Il a fait partie de la délégation chargée d’inviter Othon à accepter la couronne de roi de Grèce. Il est mort de la tuberculose en 1835.
 
799f un canon de la guerre d'indépendance dans l'île d'Hy
 
Pour conclure cet article sur Hydra, je montre ce canon de l’île libre pointé sur le continent qu’il imagine encore occupé par les Ottomans. On voit comme l’île est proche de la terre ferme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

Jean-Marie 08/05/2012 07:10

Cette petite ile est un véritable paradis. Je m'étais renseigné sur le prix de l'immobilier. C'est beaucoup plus cher qu'à Paris. A ce stade, il ne me restait plus que le rêve !!!

Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche