Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 00:42

 

Puisque nous avons visité hier l’appartement de Goethe, ne nous arrêtons pas en si bon chemin littéraire. Aujourd’hui, nous retournons piazza di Spagna voir l’appartement où a vécu le grand poète anglais John Keats et où il est mort.

 

Né le 31 octobre 1795, orphelin de père à 9 ans et de mère à 15 ans, atteint de tuberculose, il a 24 ans lorsqu’une grave hémorragie fait décliner sa santé. Accompagné de son ami Joseph Severn, il s’embarque pour Naples où il débarque le 21 octobre 1820, et il arrive à Rome en novembre. Les deux amis emménagent dans cet appartement trouvé par le médecin de Keats. En Italie, le jeune malade n’écrit plus, mais il adore le spectacle des escaliers de la piazza et leur animation, ainsi que la fontaine de marbre en forme de bateau sculptée par le Bernin. Il n’en profitera guère, car bientôt son état ne lui permet plus de quitter son lit, et il meurt au bout de quelques mois, le 23 février 1821, à 25 ans. On enterre ce protestant dans le cimetière non catholique de Rome. Son ami Joseph Severn fera de lui ce portrait en 1822, de mémoire.

 

La photo ci-dessus montre le salon de l’appartement. On peut aussi visiter sa chambre, meublée comme de son temps, mais ce n’est qu’un ré-aménagement parce que la loi pontificale imposait de brûler, après la mort d’un tuberculeux, ses meubles, ses draps, son linge, ses tentures, les objets de sa chambre et jusqu’à son papier peint. De plus, en 1903, l’immeuble était promis à la démolition. Diplomates et écrivains anglais et américains lancèrent alors un appel international, et l’immeuble fut racheté et un musée "Keats and Shelley" y fut ouvert en 1909, quoique Shelley n’y eût jamais mis les pieds. Il était dans le nord de l’Italie au moment de la mort de Keats.

 

 

Puisque nous sommes dans un mémorial des poètes romantiques, je montre ici deux images concernant Shelley. Il s’est noyé sur la côte de Toscane en 1822. Le tableau ci-dessus, exécuté par un peintre non identifié, représente la découverte de son corps sur une plage auprès d’un bateau au mât brisé et à la voile flottante dans le vent.

 

 

Une fois découvert, Shelley a été brûlé. Le tableau ci-dessus, du Français Louis-Édouard Fournier, est censé représenter cette crémation. Les trois hommes représentés au premier plan sont Trelawny, Leigh Hunt et Byron, et tout à gauche, sur le bord du tableau, Mary Shelley est agenouillée. Le corps de Shelley est encore beau. En fait, ce tableau est de pure imagination. Le corps du poète était si décomposé qu’il était à peine identifiable et qu’on l’a immédiatement enterré dans le sable de la plage, très peu profondément. Le jour de la crémation, il a fallu le rechercher pendant une heure en faisant une tranchée d’une dizaine de mètres. Et Mary Shelley n’était pas là, Leigh Hunt était resté dans sa voiture et Byron a très vite regagné son bateau.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

auberge de jeunesse new york 23/09/2011 12:49


C'est jolie appartement pour un grand homme.


Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche