Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 09:00

 

888a1 L'Olympe

 

888a2 le mont Olympe

 

Nous voici de retour en Grèce après deux mois en Turquie. Nous comptions rentrer passer le Nouvel An en France avec ma famille, mais des formalités administratives liées à notre résidence nous contraignent à diriger nos roues vers Athènes. Ce qui veut dire passer au pied de l’Olympe. Je me devais donc de montrer ci-dessus le séjour des dieux afin de leur rendre hommage.

 

888b1 marécages du site de Dion

 

888b2 oiseau sur le site de Dion

 

La nuit dernière, nous l’avons passée à Thessalonique. Il n’est donc pas trop tard, lorsque nous voyons le panneau indicateur nous montrer la direction de Dion, pour décider de ne pas résister à la tentation de retourner voir ce site merveilleux au prix d’un petit détour. Nous l’avions vu au début de l’été, le 29 juin dernier, nous le revoyons en hiver. Il fait un temps magnifique, mais la zone est toujours aussi détrempée et parcourue de canaux.

 

888c1 Dion, sanctuaire de Zeus Hypsistos

 

888c2 Sanctuaire de Zeus Hypsistos à Dion

 

888c3 Sanctuaire de Zeus Hypsistos à Dion

 

Je ne répéterai pas aujourd’hui tout ce que j’ai déjà dit lors de notre visite de juin, mais j’ai quelques images à ajouter. En effet, avant nos visites, je potasse un peu, mais en Grèce, sur le site on vous donne avec le billet d’entrée un petit document généralement fort bien fait par l’Εφορεία Αρχαιοτήτων, le Service des Antiquités, puis j’achète un ou deux livres édités au sujet du site, je complète avec des recherches sur Internet, et après avoir accumulé tout ce matériel il arrive bien souvent que je me rende compte que j’aurais dû photographier ceci ou cela et que sur place je n’ai pas été conscient de l’importance de ce détail. Voilà pourquoi une seconde visite est utile après coup, lorsque c’est possible. Ci-dessus, je montre des vues du temple de Zeus Hypsistos sous un angle différent.

 

888d1 Sanctuaire d'Isis à Dion

 

888d2 Sanctuaire d'Isis à Dion

 

888d3 Sanctuaire d'Isis à Dion

 

888d4 Sanctuaire d'Isis à Dion

 

Nous voici dans le sanctuaire d’Isis. Ici, il convient de se reporter à mon article “Le site de Dion. 29 et 30 juin 2012” où je parle de deux murets menant l’eau d’une source sacrée dans la citerne du temple, et figurant le cours du Nil, l’Égypte étant la patrie d’Isis. Il était pratiquement impossible de les distinguer sur l’unique photo que j’avais publiée. Je me devais aujourd’hui de les montrer clairement. Je montre aussi  les restes du petit temple d’Aphrodite Hypolimpida (“Aphrodite sous l’Olympe”) où a été replacée une copie de la statue de culte de la déesse, dont l’original, que j’avais présenté dans mon article “Musée archéologique de Dion. Samedi 30 juin 2014”, a été transféré au musée.

 

Dans mon article de juin, j’expliquais qu’à l’origine, dans ces deux temples, étaient honorées Aphrodite et Artémis, et qu’au second siècle avant Jésus-Christ Isis avait remplacé Artémis. Mort en 323, soit à la fin du quatrième siècle avant Jésus-Christ, Alexandre le Grand ne peut être à l’origine de ce changement. Toutefois, il est à noter qu’il vouait une grande vénération à Isis, à tel point que lors de la fondation de la grande ville qui porte son nom dans le delta du Nil en Égypte, Alexandrie, il avait tenu à choisir personnellement l’emplacement de son sanctuaire.

 

Dans ce sanctuaire que nous voyons, seuls pouvaient pénétrer les pèlerins qui avaient reçu une initiation. Ils y passaient la nuit, priant la déesse puis s’endormant pour attendre qu’elle vienne les visiter dans leurs rêves. À l’extérieur, sur l’esplanade, deux fois par an se tenait, au printemps et en automne, le festival d’Isis. Affluaient alors les artisans et les marchands qui vendaient bijoux en or et en argent, spécialités, animaux, toutes sortes de choses, et cela attirait de grandes foules.


888e Sanctuaire de Déméter à Dion

 

Cette photo montre le temple de Déméter. En juin, j’avais parlé de la déesse, j’avais renvoyé à des articles précédents, mais je n’avais montré le sanctuaire que de loin. On voit mieux ici deux des bâtiments.

 

888f Dion

 

Et pour finir ce petit tour à Dion, encore une image. Dans de simples pans de mur, on voit ici ou là des statues encastrées. Ce ne sont que des copies, mais il est intéressant, en voyant les originaux au musée, de pouvoir imaginer où les archéologues les ont trouvées.

 

888g Gorges de Tempé

 

Le musée archéologique se trouve dans un autre endroit de la ville de Dion, le site est immense, et musée comme site ferment à quinze heures. Pas question, dans ces conditions, d’avoir le temps de nous rendre au musée. Nous préférons rester sous le charme du site jusqu’à l’heure de la fermeture, oublieux des kilomètres qu’il nous reste à parcourir avant d’arriver à Athènes. Il est déjà 16h55 lorsque je me suis arrêté dans les gorges de Tempé pour en prendre cette photo. À l’aller, de l’autre côté de cette route à grande circulation, je n’avais pas pu prendre les photos que je souhaitais. J’avais montré la route plus que les gorges. Je répare cette erreur aujourd’hui.

 

Cela veut dire un arrêt de plus. Et c’est la nuit de Noël… Nous trouvons à installer notre camping-car à Lamia, sur le bas-côté d’un chemin très calme, et c’est là que nous nous attablons devant notre frugal réveillon. Athènes, ce sera pour demain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

miriam 22/06/2014 19:24

plaisir de refaire avec vous un petit tour à Dion qui est magique

Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche