Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 23:31

Après nos visites à Santa Pudenziana et à Santa Prassede, nous avions un rendez-vous. Un rendez-vous sympa. En effet, ce blog, je l’avais ouvert à l’origine pour que famille et amis puissent, quand ils en auraient le temps ou l’envie, savoir où nous en sommes de notre périple et voir en résumé ce que nous verrions en grand, texte et images.

 

Mais Internet est une "toile" World Wide, et Google m’a référencé sous plusieurs mots-clés. Du coup, quelqu’un qui prépare un livre de latin m’a sollicité pour une photo, et de temps à autre un lecteur m’adresse un commentaire. Et ce n’est pas parce que là n’était pas le but initial que cela ne me fait pas plaisir. Au contraire.

 

Parmi ces correspondants, il en est un qui est particulièrement fidèle. Mais il est responsable, que dis-je, responsable ? coupable que mes chevilles enflent, enflent, même en dehors de la moindre entorse, de la moindre foulure. En effet, il ne dit jamais que des gentillesses.

 

Il s’appelle Pierre. Il est marié à Donatine, qui est née italienne, en Basilicate. Ainsi, passant la plupart de leurs vacances en Italie, ils connaissent fort bien le pays, et non pas en touristes, mais de l’intérieur, à travers la famille de Donatine. Cela, malheureusement, c’est une approche que nous ne pourrons avoir de ce pays. Mais à travers leurs avis, leurs conseils, leurs suggestions, nous pouvons nous en approcher.

 

Or tous deux sont dans l’enseignement, et ont donc droit à des vacances dites "d’hiver", en février, qu’ils ont décidé de passer à Rome et à Naples. Ah, les vacances des enseignants ! Certains ministres, et d’autres, soit mal informés, soit (plutôt) de mauvaise foi, font passer les professeurs pour de fieffés feignants, qui ne travaillent que 15 ou 18 heures par semaine, et entrecoupent ces semaines de travail léger de nombreuses et longues vacances. J’ai été professeur pendant 12 ans en début de carrière. J’ai ensuite, pendant 30 ans, été chef d’établissement ou adjoint. J’ai très souvent accompagné des inspecteurs dans les classes lors des inspections. J’ai vu, de l’intérieur et de près, le travail des enseignants. D’abord, ces heures de face à face sont intenses, tant physiquement qu’intellectuellement. Pas une seconde d’inattention n’est permise. Et puis, un cours, cela se prépare. Quel professeur oserait se présenter devant ses élèves sans savoir de quoi il va traiter ? Non, c’est vrai, il y en a quelques uns qui osent. C’est une infime minorité, mais quelle profession n’a pas ses brebis galeuses ? Et les corrections de copies. On a du plaisir –j’avais un immense plaisir– à se trouver en face d’élèves, mais les copies c’est une corvée qui prend des heures et des heures. Quant aux vacances, si elles n’étaient pas nécessaires, indispensables, même, il n’y aurait pas autant de professeurs dépressifs, exténués.

 

Bon, j’arrête avec mon petit couplet habituel (ceux qui me connaissent l’ont entendu, ou lu, maintes et maintes fois). Donatine et Pierre sont en vacances à Rome depuis le début de la semaine, et par mail nous avons décidé de nous rencontrer. Je leur adresse un SMS pour proposer aujourd’hui, 19h, au célèbre Caffè Greco. Nous arrivons à l’heure, ils sont déjà là… devant le café fermé pour travaux. Bêtement, je n’avais pas vérifié. Nous partons vers la piazza San Silvestro, où l’autre jour Natacha et moi avons pris un pot dans un décor et une ambiance sympathiques. Évidemment, nous nous trompons de chemin, mais Donatine, dont l'italien est la langue maternelle, s’informe et nous remet dans le droit chemin.

 

407 Rome, avec Pierre et Donatine

 

Et c’est ainsi que nous passons ensemble trois heures qui me semblent 20 minutes tant elles ont été agréables, en sirotant notre apéritif. C’est par certains aspects une conversation sur qui nous sommes les uns et les autres, ce que nous sommes, d’où nous venons (ce n’est pas toujours comme avec Pierre Dac : "À l’éternelle question philosophique Qui sommes-nous, d’où venons-nous et où allons-nous, je réponds Je suis moi, je viens de chez moi et j’y retourne"), mais c’est aussi une conversation comme si nous nous connaissions depuis toujours. J’avais eu l’occasion de dire que nous n’avions pu visiter le palais Farnèse qui abrite l’ambassade de France parce qu’il aurait fallu réserver par Internet longtemps à l’avance et, pensant toujours que dans une semaine ou deux nous aurons quitté Rome, nous ne faisons pas de réservation à long terme. Or hier Donatine et Pierre ont effectué cette visite. Eh bien ils ont eu cette attention délicate d’acheter pour nous l’offrir une carte représentant un plafond décoré de peintures splendides.

 

Natacha comme moi sommes ravis de cette rencontre avec nos nouveaux amis. Nous avions prévu de fêter cette rencontre en leur offrant cet apéritif. Pierre a pris la note et a refusé de me la passer. Nous sommes donc ses invités… Alors ce sera pour une autre fois parce que, en France ou à l’étranger, nous sommes bien décidés à nous revoir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Jamard
commenter cet article

commentaires

REYNAL 12/03/2010 08:06


Effectivement,je suis un inconditionnel de ce blog car s'il ne prétend pas se substituer aux guides touristiques (chacun à ses préférences), il constitue un authentique témoignage fait de coups de
coeur (parfois coups de gueule)et surtout un modèle de savoir-être: tout le contraire de cette arrogance de certains à l'étranger qui trouvent qu'en Italie, on ne mange que des pâtes, que les
Italiens sont tous des voleurs etc..Quant aux photos, elles sont magnifiques.Oui, tous les jours je vais consulter ce blog et voir la dernière pépite.
Merci à vous deux: Natacha et Thierry,bonne continuation et continuez de nous faire réver.
Pierre


Thierry Jamard 17/03/2010 22:42


Quand je dis que Pierre et Donatine ne savent dire que des gentillesses...


Présentation

  • : Le blog de Thierry Jamard
  • : Un long, long voyage d'observation et de description culturelle à travers l'Europe. Paysages, histoire, architecture, peinture, sculpture, mythologie et religions, société, tout ce qui me tombe sous les yeux.
  • Contact

Recherche